Mer. 9, Jeu. 10 et Ven. 11 octobre 2019
.PRESENTATION DU PROJET

Le premier atelier avec Alexandre, chanteur et guitariste du groupe Sandman Preacher, a permis au petit groupe (3 personnes) de commencer à se livrer sur papier. Les trois textes tournaient autour d’une même thématique : le manque de sa famille et la liberté. Le deuxième jour, Nils, batteur du groupe, a rejoint son compère afin d’ajouter une rythmique et une mélodie aux textes retravaillés entre les deux interventions par les détenus. Le troisième et dernier jour, Benjamin, trompettiste, s’est ajouté aux deux autres intervenants. Après quelques mises au point sur la mise en voix des morceaux, un concert a eu lieu dans la maison d’arrêt.

Les interventions des musiciens de Sandman Preacher avaient pour but de stimuler la créativité des détenus par l’écriture de paroles, ainsi que de leur faire découvrir une esthétique musicale méconnue, la folk, qui trouve ses origines dans des textes poétiques proches de la vie des gens, le tout accompagné par des instruments acoustiques. C’était ainsi l’opportunité de laisser aux détenus l’occasion de mettre des mots sur leurs ressentis, portés par une guitare, une batterie et une trompette.

.Sandman Preacher

Entre volutes folk et prêches crépusculaires, Sandman Preacher propose une musique des profondeurs, où le sacré et le rêve s’entremêlent dans un maelström clair-obscur d’émotions, porté par un chœur jumeau exhortant l’âme à ressentir, arpenter et bondir hors des wagons rouillés du quotidien.

.PARTENAIRES

SPIP Belfort et la DRAC Bourgogne Franche-Comté