sam. 08 Fév. 2020
OUVERTURE DES PORTES |. 21h
Début des concerts |. 21h30

PRÉVENTE ABONNÉS POUDRIÈRE-MOLOCO | .14€
ABONNÉS SUR PLACE ET PRÉVENTE | .17€
SUR PLACE | .20€

Dans le cadre du Festival GéNéRiQ
.Programme
VidéoclubPop

Romance et pop pure. Entre l’amour et la musique, les deux Nantais de Videoclub n’ont pas fait de choix. Ils ont 17 ans, Adèle Castillon, star d’internet embrasse Mathieu Reynaud, le musicien. Leurs mots d’amour se déploient dans leurs chansons et se répondent sur des fonds de néons colorés vintage. Danser langoureusement devient une urgence. Quelques millions de vues plus tard, Videoclub n’est plus seulement une idylle pop, c’est le groupe à suivre.

TESSAE.Pop sombre

Jeunesse se fasse. Portée par son univers urbain, la très jeune Tessae livre une musique macadam qui sonne comme une course poursuite après les rêves. Souffle coupé comme quand elle lance sa voix sur les instrus. Elle vient de l’école des covers, comme celui d’Arc en ciel de Booba, qui lui a valu de monter sur scène avec lui à We Love Green. Elle construit un univers entier autour d’une pop sombre, où elle chante ses tourments. Sur scène, c’est une bourrasque communicative, aux mélodies envoûtantes.

FLAUR.Pop nappée

Dans les nuages. Claviers, machines, guitare, voix. Un one-man band pop, doux et chic. Avec des nappes qui enrobent une pop bonbon mélancolique et fraîche. Flaur se confie sur scène en chantant en anglais et en français. Si Paradis sortait avec Her et James Blake, ce serait Flaur.